Renforcement de capacités des analystes financiers ANPGF

Renforcement de capacités des analystes financiers : l’ANPGF TOGO s’engage à améliorer son image et la qualité de ses services

La performance au cœur des préoccupations du management de l’ANPGF

L’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises (ANPGF) a dans le cadre de son plan d’actions stratégiques de 2019, diligenté du 21 au 24 octobre, une formation à l’endroit de ses analystes financiers. Avec pour thème « l’accueil des promoteurs et la conduite d’un entretien avec un porteur de projet », elle a été animée par M. Moïse MAFONGOUN, Chef de mission de M&M ADVISORS.

Cette initiative de la Direction des études du portefeuille et des interventions financières, a eu pour objectif le renforcement de capacité de ces derniers en vue d’une meilleure prise en charge des dossiers de financement soumis à leur étude.

Consciente de l’importance de préserver son image de marque, l’ANPGF mise sur la formation de ces agents en techniques de communication pour instaurer et perpétuer une relation de confiance avec les porteurs de projets.

Une méthode éprouvée et un satisfecit général

Le travail d’analyse financière appelle un ensemble de méthodes, de démarches et d’outils qui permet d’étudier et de juger la situation et les résultats financiers d’une entreprise ou d’un projet. Elle débouche sur l’établissement d’un diagnostic à la suite d’investigations et les conclusions permettent d’apprécier la santé de l’entreprise ou du projet, de détecter d’éventuelles insuffisances et de formuler des recommandations en vue d’un traitement assurant sa viabilité et son redressement. Ce travail est au carrefour de la mission de l’ANGPF. Pour replonger les séminaristes dans cette bain, la formation s’est orientée à faire de percevoir les implications du métier d’analyste de projet ainsi que la nécessité d’adopter une posture mercatique en plaçant l’accueil des promoteurs au cœur du processus. Pour y parvenir, le consultant a d’abord exhorté les bénéficiaires à quitter leur zone de confort, avant de les entretenir sur « la boite à outils » de l’analyste projet. Enfin, pour sceller un nouvel engagement à améliorer leurs prestations, une charte d’accueil des promoteurs a été adoptée par les participants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *